Que veulent les femmes ?


1. Un homme looké


Etre looké en accord avec son style et son temps

L’apparence est le premier contact que vous allez établir avec votre future partenaire.

Et vous avez beau dire que cela est superficiel c’est quand même lors de ce premier échange que tout se joue !

Vous désirez être charmé en posant les yeux sur nous ?

Dites-vous que nous désirons la même chose !

Quoi de plus plaisant pour une femme que de se dire « whaou !!! » en posant les yeux sur vous et de se sentir flattée de l’attention que vous avez porté à la préparation de cette rencontre.

Cette 1ère impression reste souvent toute une vie pour ceux qui trouvent la perle rare.

Apportons donc beaucoup de soin pour qu’elle soit la meilleure possible, et qu’elle perdure.

Mais encore plus que le physique, il y a quelque chose de subtil qui se met en place, sans vraiment que ni l’homme ni la femme n’en aient conscience.

Au premier regard, une reconnaissance implicite d’appartenance au même groupe va s’instaurer de laquelle découlera la possibilité ou non d’une relation.

Les femmes possèdent un véritable scanner qui détecte et décode chaque détail.

Là où vous voyez un simple t-shirt nous pouvons voir certains aspects de personnalité voire des valeurs morales !

Rappelez-vous que nous ne voyons pas que du vert mais aussi du bleu vert, du kaki, du céladon …. Et au moins 10 nuances de blanc !

Certes l’idée d’apporter sa patte n’est pas toujours pour nous déplaire mais la base doit être la.

Sans être attachée au physique pur nous apprécions cette aura, cette assurance qui se dégage de vous lorsque vous êtes en adéquation avec vous-même.

Il ne s’agit pas d’avoir un look dandy si vos priorités sont de l’ordre du développement personnel ou si vous êtes surtout fan de nature …

Savoir s’habiller, savoir assembler les bonnes tenues avec goût, au bon moment, est une réelle compétence, qui vous apportera de la valeur tant sur le plan personnel que professionnel d’ailleurs. Tout comme, savoir prendre soin de soi, applicable à de nombreux plans. Voyons ensemble les points essentiels à ne pas négliger.

Mais avant de parler chiffons,  laissez-moi reprendre la BASE !

Les cheveux, ou leur absence pour certains

Sachez messieurs que pour nous cela n’a aucune importance !

Le principal est l’hygiène !

Mais au-delà de ce principe de base, que pouvons nous apporter à nos cheveux ? Comment les coiffer au travail ? En rendez-vous ? Comment les supporter, les arranger s’ils sont extra-ordinaires (frisés, crépus, ultra raides, gris ou blancs…)

 Une coupe soignée et entretenue.

Assumer l’absence de chevelure hors de question de compenser par je ne sais quel montage !

Ou prendre le taureau par les cornes et faire des implants

Mais par pitié pas de demi mesures !

Des exemples pour illustrer nos propos dans notre formation , et si vous le souhaitez , des conseils de relooking en seance privee de coaching.

Les ongles

Des mains ET des pieds courts et propres.

Croyez vous que nous puissions rêver d être touchées voire plus par des choses noires évoquant les microbes et les maladies ????

Pilosité

Rassurez-vous, nous ne voulons pas de clone, certaines seront en transe à l’idée de glisser leurs doigts sur votre torse velu, d’autres vous fantasment imberbe …. En revanche soyez certains qu’aucune d’entre nous n’a jamais été excitée à la vue de poils sortant de votre nez ou vos oreilles ! Même si cela reste super mignon chez un animal !

Nous pouvons vous aider à y voir plus clair à travers les marques et produits qui vous sont destinés messieurs mais également à propos des soins chez les professionnels type médecins esthétiques ; esthéticiennes (si si !!!). Nous ne faisons aucun placement de produits : tout est tiré de la vraie vie ; nous prenons en compte votre bourse et également votre capacité à vous imposer une routine de soin plus ou moins suivie, suivant vos caractères.

Maintenir sa ligne ou son poids de forme

Le challenge avec l’âge est de prendre soin de son apparence…. ou/et de la maintenir en l’état. Le poids des années, souvent synonyme de paternité, d’installation dans une vie dont le rythme effréné nous a fait prendre de la distance avec le « prendre soin de soi », nous éloigne de l’image de notre corps, celui de nos 20 ans.

Comment renouer avec l’acceptation de soi ? Comment se réapproprier son corps ? Comment se remettre doucement à une activité physique qui fait surtout du bien à l’esprit ?

Il est même possible de conjuguer un regain de dépense physique et l’amélioration de son cercle social, l’enjeu du prendre soin de soi est donc multiple.

Nous avons aussi essayé pour vous, des méthodes d’amincissement, qui relèvent d’une validité scientifique. Contrôle des apports caloriques grâce à la méthode « comme j’aime » ; mesures diététiques temporaires comme les programmes de détox ; méthode de mise à jeun pour une durée supérieure à 12h… Nous discuterons des méthodes, de leurs limites de leurs avantages…

Vêtements, look

Sur le plan vestimentaire, nous pouvons vous aider à élever vos standards pour ajouter des pièces basiques à votre garde-robe. Dans nos propositions, vous aurez accès à 5 tenues basiques à avoir absolument dans son dressing, nous vous apporterons également les conseils pour les porter, et la façon dont vous pouvez mixer les éléments et les accessoires entre eux pour vous adapter au mieux à votre vie.

Trop d’hommes ne portent pas attention à  leur look ou se contentent de peu ou PIRE pensent savoir !!!

Nous  vous proposons de réactualiser vos looks, et les identifier pour des événements bien précis, vous apprendre à les assembler de la bonne façon, en fonction de votre style, de votre profession.

Voilà les points essentiels à explorer. Vous voulez rentrer dans le vif du sujet ? Pas une minute à perdre, rendez-vous de suite dans notre page e-conseils ici


2. Un homme simple


Les femmes veulent des hommes authentiques, des hommes sincères. Elles ne souhaitent pas, à partir de 40 ans, rencontrer un beau parleur qui ne restera que superficiel. Elles souhaitent un homme posé, doté d’intelligence, de vivacité d’esprit et de répondant ! Pas de digressions inutiles, pas de mensonges sur votre vie, pas de critiques sur vos ex. Elles veulent de l’écoute attentive, un certain sens de l’à propos, et aussi un certain quant-à-soi qui laisse supposer une assise dans la vie.

Simple, professionnellement

Être une homme simple, c’est réussir à être épanoui et stable dans sa vie professionnelle. Avez-vous posé des objectifs atteignables ? Les avez-vous atteints ? Etes-vous engagé dans des relations toxiques au travail ? Arrivez-vous à en parler, avez-vous cherché des solutions à vos différents ?

Quelle est le niveau de charge mentale lié à votre profession ? Est-ce que ce niveau est acceptable ou est-ce qu’il empiète sur votre bien-être dans les heures extra-professionnelles ?

Quels sont les propos dont vous pouvez parler avec un femme au début d’une relation ? Que vaut-il mieux laisser sous silence ? Que risque-t-on à trop en dire sur nos déboires au travail ?

Les premières impressions sont souvent essentielles et peuvent laisser une sensation désagréable à votre interlocuteur, sans que nous ne sachions vraiment pourquoi.

Quel « ménage » entreprendre alors dans votre vie avant de vous lancer dans une relation pour que vous puissiez vous y sentir le plus à l’aise possible ?

Par exemple, vous êtes un bourreau de travail ? Pas sexy pour les femmes…. sauf si vous vous adressez au même type de personne. Attendez d’en savoir plus avant de vous dévoiler.

Simple…socialement

Relations toxiques au quotidien ?

Quelles sont vos relations amicales ? Avez-vous un cercle stable autour de vous ? Des amis de confiance sur qui vous pouvez compter en toute circonstance ?

Pouvez-vous leur parler de votre vie intime, ou sont-ils juste là pour passer de bons moments avec vous ?

Les casseroles sociales sont à éviter. Qu’entendons-nous par casseroles ?

– Des amitiés toxiques, faites d’attachements et de déchirements délirants, faites également de personnes dans votre entourage qui abusent de votre générosité, ou de personnes qui ne vous portent que peu ou pas d’intérêt, mais qui font partie du décor. 

– Des ex qui rôdent, mais qui sont affichées comme les bonnes amies, finalement toujours prêtes à se jeter sur vous ; comme mortes de faim.

Quelles que soient ces rapports humains peu enrichissants, apprenez à vous en défaire. Si vous ne savez pas par quel bout vous y prendre, lisez la suite attentivement.

Si vous souhaitez rajouter un peu de piment dans votre relation, affichez une vie sociale épanouie même si ce n’est pas le cas tout le temps, mais toujours avec tact et mesure.

Relations et niveau socio-culturel ?


Vos relations amicales, ou votre cercle est-il en adéquation avec votre niveau socio-professionnel ? Est-il en lien avec vos habitudes de vie, avec les usages qui vous plaisent ? En d’autres termes, vous sentez-vous à l’aise dans votre cercle ? Est-il encore d’actualité ? Chaque chemin de vie est différent, et parfois, on garde des amitiés qui correspondent à nos codes anciens qui n’ont pas évolué en même temps que vous.

Et si encore, vous cherchiez à briller en société, sans en avoir la légitimité ?

S’attacher à côtoyer des influenceurs ou des personnes qui ont tendance à surestimer votre niveau social n’est pas sans risque. Cela crée en effet une certaine instabilité qu’il sera difficile de gérer à moyen et long terme.

Vous allez devoir jongler de la main gauche avec des assiettes chinoises et de la main droite avec des massues. Un exercice bien trop périlleux pour qu’il se pérennise dans le temps.

Gardez les pieds ancrés dans votre réalité, dans votre zone de confort, dans la bulle qui vous caractérise le mieux.

C’est dans cet environnement que vous serez perçu le plus naturel possible. C’est votre intelligence d’adaptation sociale qui sera alors mise en lumière. Au-delà d’un conseil de séduction il s’agit avant tout d’adopter un mode de vie en adéquation avec ce que vous êtes.

Simple…amoureusement

Vous avez été marié 6 fois ? Vos femmes sont toutes en procès contre vous ? Mieux vaut ne pas en parler, principe de précaution. Ayez ce sens de la bonne information, de la juste information. Nous ne vous demandons pas de mentir, mais d’occulter certains détails de votre vie qui pourraient être interprétés d’une façon que vous ne cautionneriez pas.

La multiplicité des partenaires n’est pas gage de qualité à nos yeux. Ce n’est gage de rien d’ailleurs. Mieux vaut garder vos récits de guerre pour vos potes, ils sont là pour ça ; si ces derniers restent discrets en toute occasion.

Sachez-vous fixer des objectifs réalistes en amour.

La femme idéale pour vous, ne peut pas être Alessandra Sublet, ou encore Sophie Marceau. La partenaire qui paraît le plus simple à séduire de façon pérenne, est une personne qui partagera certains de vos codes, qui vous comprendra.

Encore une fois, la simplicité de votre esprit sera lue dans le réalisme de vos rencontres amoureuses.

Simple … dans votre façon de vous organiser

Nous avons mille raisons de nous compliquer la vie, et l’objectif pour tendre vers un quotidien harmonieux, est de lisser les difficultés.

Quelles peuvent-elles être ?

– les animaux de compagnie, si vous ne possédez pas un emploi du temps, ou des personnes de confiance qui vous permettent d’en assumer la charge

– les distances entre votre travail et votre logement, elles doivent rester cohérentes avec votre budget et vos temps de trajet

– l’absence de permis de conduire qui vous rend la vie impossible sauf si vous habitez Paris intra muros.

– des exigences d’une ex trop compliquées à assumer au quotidien concernant la garde des enfants

– un budget mal équilibré entre vos revenus et ce que vous vous autorisez dans la vie (ex budget vacances, cadeaux de Noël, resto) ce qui finit par vous pendre tous les mois, et vous fait passer pour quelqu’un qui n’arrive pas à maîtriser le coût de sa vie

– un logement incompatible avec vos possibilités financières et/ou matérielles

– une procrastination à toute épreuve, qui vous rend la vie difficile : vous êtes toujours en retard dans vos échéances administratives. Tentez de vous organiser au mieux en anticipant les choses à faire. Ne vous laissez plus déborder. Votre charge mentale s’envolera de façon magique et vous apportera bien-être et sérénité.

Et même si c’est le cas, ne laissez la future femme de votre vie ne le découvrir que lorsqu’elle sera folle amoureuse et prête à supporter l’enfant que vous êtes. On a tous droit à notre jardin secret.

Simple… dans la façon dont vous savourez la vie

Rien n’est plus agréable qu’un homme qui se satisfait d’un moment simple, partagé dans la plus stricte intimité.

N’exigez pas de votre partenaire, du luxe, du brillant, du clinquant. N’exigez pas d’elle qu’elle soit apprêtée à chaque instant, sachez lâcher du lest.

Soyez raisonnable dans vos attentes, sachez montrer la facette de votre personnalité qui se satisfera de vacances en toute simplicité, et de moments où votre conjointe ne sera pas jugée.

Des temps plus difficiles peuvent être traversés en couple. La femme a besoin de savoir si vous êtes un homme qui pourra l’accompagner dans des instants plus difficiles, ou pas. Si le seuil d’un bonheur simple est facilement atteignable à vos côtés, elle sera d’autant plus rassurée, et cette confiance gagnée lui permettra d’être sereine à vos côtés.


3. Un homme dynamique


Etre un homme dynamique, c’est être le moteur de sa vie avant tout. Ce n’est pas forcément être le moteur de toute une troupe, mais déjà de sa sphère intime.

Vous vivez seul, vous n’avez pas de femme dans votre vie, ou vous venez tout juste d’atterrir dans cette vie-là, comme catapulté par le choc d’une séparation ? de la perte de l’être cher ?

Pas de panique, vous n’êtes ni le premier, ni le dernier à qui cela arrive.

Certains d’entre vous ont eu besoin d’échapper à leur routine de couple pour justement éprouver le sentiment de « gérer soi-même sa vie ». Les conjointes, pensant souvent bien faire, vous écrasent dans la gestion de votre vie : elles ont fini par vous effacer de la gestion familiale, ou du couple . Afin de préserver la tranquillité de votre couple, vous avez effacé vos propres désirs. Le moment est venu de reprendre tout cela en main, sans s’affoler. 

Nous voulons vous apporter l’assurance, qu’être dynamique, c’est possible à plusieurs niveaux dans votre vie. Si vous vous noyez dans le champ des possibles, prenez chaque point un à un.

Vous évoluerez par jalons, lentement mais sûrement.

Professionnellement dynamique

Vous n’avez jamais osé demander une augmentation ?  Vous n’avez jamais osé solliciter votre patron pour faire cette formation qui vous permettrait d’évoluer ?

Il est temps de mettre votre bouée de canard et de vous jeter à l’eau.

Ne manquez pas des occasions extra professionnelles pour enrichir votre réseau professionnel. Elles sont faites pour ça. Le pub existe en Angleterre pour nouer des relations privilégiées avec ses collaborateurs, soyez intelligents, faites pareil ! Sachez explorer votre potentiel de réseautage. Ne laissez pas passer votre vie de privée ou vos peurs devant chaque occasion de vous épanouir sur ce plan.

Votre emploi du temps vous permet de jouir de temps libre ?

Le mettez-vous à profit ? comment l’utilisez-vous ? Passez-vous votre temps à dormir ? A regarder la télé ? ou à vous investir dans des séries sur Netflix, à lire, vous enrichir, vous instruire ?

Le temps que vous pouvez accorder aux autres également (famille proche, enfants, amis, œuvre caritative) est du temps investi dans la relation humaine, il est d’une infinie richesse.

Amicalement dynamique

Les relations, professionnelles, amicales, ou amoureuses, se travaillent. Elles sont vivantes dans le temps, s’étirent, s’usent, s’effritent, se réparent, se consolident.

Le cercle amical évolue sans cesse. Nous rencontrons de nouvelles têtes tout au long de notre vie, et parfois défaisons des amitiés liées à des périodes passées dont on veut tourner la page.

Enrichissez vos liens, soyez généreux avec les personnes qui font sens dans votre vie. Soyez présents pour elles, à l’écoute. Sachez dire non quand il vous est impossible de répondre à la demande.

Construisez un cercle solide, et faites-le impérativement indépendamment de toute relation amoureuse.

L’existence de votre cercle ne doit pas dépendre du beau fixe de votre relation amoureuse.

Votre cercle est immuable et solide dans le temps.

Vous pouvez élargir votre cercle en répondant ou en sollicitant des rencontres dans ce même cercle.

Soyez présents sur les groupes de messagerie, si vous en faites partie. Ne soyez pas l’ombre de vous-mêmes, exprimez-vous sans non plus écraser les autres personnalités.

Invitez les gens chez vous. C’est une marque de confiance unilatérale.

Marquez les temps forts si vous en avez l’occasion : un anniversaire surprise ? une cagnotte à organiser ? soyez dynamique dans votre posture au sein du groupe.

Sportivement dynamique

Nous ne sommes pas tous des bêtes de sport, ni des traileurs aguerris. Mais nous pouvons tous faire un petit quelque chose dans l’idée d’assurer à notre corps un minimum de dépenses énergétiques.

Notre organisme nous remerciera, notre sentiment de bien-être s’améliorera.

Trouvez l’activité qui vous plait, ou celle qui vous déplait le moins.

Natation ? Running ? Ski de fond ? Danse en couple ? Aviron ? Sport en salle ? Tir à l’arc ? Karting ? Golf ? Randonnée ?

Rien n’est préconisé en particulier… mais le but est de trouver l’Activité qui vous va le mieux, afin que celle-ci devienne un plaisir.

Celui-ci peut venir de la pratique de l’activité elle-même, ou du fait que vous partagez avec d’autres personnes un moment convivial. Que ce soit pour la première ou la deuxième raison, peu importe la motivation. Le tout est de s’astreindre à la pratique régulière de cette activité. Au moins une fois par semaine.

Pendant vos congés, essayez d’allier découverte de nouveaux horizons et activité sportive. Marche, balade à vélo, natation, il est toujours possible de pratiquer une activité simplement, sans réelle dépense pécuniaire.

Osez utiliser les moyens de transport qui coûtent énergétiquement parlant (escaliers, vélo, marche…).

Ne lésinez pas. Votre corps vous remerciera plus tard.

Culturellement dynamique

Ayez un minimum de conversation ! Cela se traduit par : soyez branchés dans un secteur ou deux culturellement parlant. Cinéma ? Littérature ? Actualité géopolitique ? Culture en développement personnel ? Choisissez votre domaine de prédilection. Fouinez, cherchez à en savoir plus, soyez attentifs aux nouveautés, aux changements, soyez curieux de ce qui vous attire spontanément. Les personnes peu attirées par ce qui est extérieur à soi, sont vite limitées dans les échanges. Elles ne prennent pas de plaisir à échanger avec des personnes étrangères, et restent plus volontiers enfermées dans un cercle pauci relationnel.

Inscrivez-vous dans une médiathèque. Empruntez des livres, lisez en famille, échangez avec vos proches, vos enfants au sujet de lectures communes. Osez communiquer dans des forums d’échanges.

Vous passez beaucoup de temps dans les transports ? Optez, si cela vous convient, pour les livres audio, pour les pod cast, pour les rediffusions d’émissions radiophoniques. Elles sont d’une infinie richesse pour les personnes avides de connaissance.

Abonnez-vous à des revues (journaux, version online ou non) quotidienne, mensuelle, ou trimestrielle. Lisez brièvement les revues de presse et laissez vous guider par les titres qui vous attirent.

Il n’y a pas que les réseaux sociaux !!! il y a tout le reste !!!! d’une étendue folle pour ceux qui veulent bien se donner la peine de chercher.

Sortez ! Allez visiter des musées, renseignez-vous au sujet d’expositions temporaires, permanentes. Allez au théâtre ! Allez voir des spectacles en tout genre, explorez tous les répertoires, n’ayez pas d’a priori. Bousculez vos idées reçues, osez dire que vous n’aimez pas ! Allez voir un opéra, un récital, un concert de musique classique.

Prévoyez dans l’année, si cela vous intéresse, une ou deux sorties type « concert ». Partagez cela avec des amis ou avec vos proches.

Ceci n’est pas une check list. Choisissez des points qui vous parlent et investissez-les !

Point trop n’en faut non plus, vous n’êtes pas un Larousse.

  • Vous avez une passion ridicule

Vous aimez peindre des petits soldats de plomb, vous aimez les maquettes des voitures de 1934, vous jouez au PMU tous les samedis, vous avez 3 options :

A – arrêtez

B – n’en parlez jamais

C – rendez ça attrayant d’une façon ou d’une autre : oui, c’est possible ! Il s’agit de sortir sa carte humour et auto-dérision. Faites-en des tonnes, partez du principe que plus vous forcez le trait, plus l’activité deviendra une parodie de votre vie. Jouez-en, vous êtes un homme passionné qui malgré tout reste une qualité, quelle que soit la passion.


Un homme qui a confiance en lui, mais pas trop…


Qui peut se vanter d’avoir toujours confiance en lui, quelle que soit la situation ? Sûrement peu de personnes. Pourtant, les femmes sont naturellement attirées par les hommes qui ont un minimum confiance en eux. Comment avoir suffisamment confiance en soi pour être séduisant, mais pas trop histoire de ne pas être repoussant ?

Il est important de déterminer sa propre zone de confort, pour comprendre quand le manque de confiance risque de vous guetter, et pour déceler les situations qui peuvent faire émerger une attitude de surassurance.

Comment observer et comprendre son environnement pour agir sur la confiance en soi ?

Faites un bilan de compétence de vos cercles, un réel état des lieux. Sachez qu’autour de vous existent des piliers, qui ont chacun leur rôle dans la mise en place de la confiance en soi (famille, enfants, ami ou confident, travail, réussite personnelle, engagement altruiste, passion…).

Déterminer la nature, la solidité de chacun des piliers fait partie de la phase d’observation.

Mettez ensuite en place une étude de chacun des piliers ; puis tentez des exercices concrets pour chacun d’entre eux : vous vous mettez en phase active. Essayez d’agir sur des leviers auxquels nous n’avez jamais pensé jusqu’alors.

Dans une deuxième phase, vous avancez dans une phase introspective. Il faut prendre conscience des points forts de votre personnalité, de vos capacités à rebondir, à modifier certains points, mais aussi de vos points perfectibles. Mettez en place cette base de résilience, que seul l’individu peut créer. Vous apprenez à connaître vos points faibles, et vous les acceptez. Ainsi, vous agissez en plus grande confiance dans n’importe quelle situation.

« Je sais que je ne sais rien »

Socrate l’aurait cité à ses contemporains au 5ème siècle avant JC ! Digressons ensemble sur cet adage, ce qui permettra de mettre en exergue notre méthode pour mieux s’assumer.

Selon Socrate, la perception de notre ignorance, ou de nos manquements est l’attitude nécessaire à adopter face à la quête d’une meilleure connaissance. Il s’adresse aux ignorants pour leur signifier que la science infuse est un mythe, les incitant à découvrir le monde sans culpabiliser, et il s’adresse aussi aux savants qui croient posséder une connaissance exhaustive de manière illusoire.

Cette pensée socratique illustre notre plan d’action : la quête du savoir ne suppose pas une accumulation de certitudes mais une ouverture d’esprit. Il en est de même pour votre quête de votre confiance en vous.

Soyez ouverts d’esprit quant à vos compétences, vos faiblesses. N’essayez pas de chercher des excuses à telle ou telle faille, acceptez-les, et vivez avec elles à 100%. Les failles sont des forces, elles sont votre ouverture d’esprit puisqu’elles sont le reflet que vous ne savez pas tout, que vous ne maîtrisez pas tout.