Se connaître pour trouver l’homme idéal ; se connaître pour re-tomber amoureux ou pour trouver l’amour !

Qui suis-je ?


Qui ai-je envie de devenir ?


Qu’est-ce que je veux partager dans ma relation ?


Toutes les réponses à ces questions vous permettront de cibler le partenaire potentiel.

En effet, inutile de chercher là où votre futur partenaire ne se trouve pas !

Il faut cibler :

– les différents types d’homme et l’implication de leurs profils dans la vie de couple.

– la recherche d’homologies ou de complémentarité pour accéder à une idée plus précise du genre d’homme qui correspond à ce que vous souhaitez vraiment.

Qui suis-je ?

Mère de famille ou pas ?


Etre une mère change toute la physionomie du couple. Etre en couple avec vous suggère que vos rejetons auront pour vous, toujours plus d’importance que votre conjoint. Exit les possessifs !

En garde alternée ou pas ?


la garde alternée détermine vos moments de bien-être et de disponibilité, essentiels pour une bonne entente en couple. SI vous partez en relation avec une personne décalée dans le rythme, vous ferez peut-être bonne figure pendant un temps, mais la relation risque de s’essouffler.

Indépendante financièrement ou pas ?


C’est un point crucial. Gagnez-vous suffisamment bien votre vie pour apporter confort et loisirs à celle-ci ? Si oui, assurez-vous de choisir un conjoint qui se trouvera au même niveau. Vous pourriez être frustrée de partager votre paye, s’il a un niveau de revenus inférieur, ou vous pourriez être frustrée de ne pas pouvoir le suivre à l’inverse, s’il a un niveau de revenus supérieur au votre.

Vous pouvez toujours accepter de payer, ou de vous faire aider. Le tout est d’en être consciente et de l’accepter. Des contreparties inhérentes à ce déséquilibre se mettront forcément en place avec le temps. Acceptez-les ! Ou passez votre chemin !

Indépendante affectivement ou pas ?


Si vous savez que avez besoin de marques d’affection régulières (câlins, mots doux, embrassades…) choisissez quelqu’un de tactile, de romantique, et surtout de démonstratif. Si ses parents ne lui ont jamais dit « je t’aime », oubliez !

Active ou pas ?


Avez-vous une vie associative riche ? Voulez-vous ou pouvez-vous la partager (si vous êtes franc-mac, inventez une bonne excuse béton, évitez les « je vais à une association pour discuter de sujets de société ») ? Pratiquez-vous une activité sportive régulière ? Pouvez-vous ou voulez-vous la partager ?

Si vous êtes active, assurez-vous qu’il soit lui aussi, très pris. C’est un gage de compréhension nécessaire et vital pour votre équilibre. Si vous n’êtes pas active, et qu’il l’est, prenez votre mal en patience, savourez votre tranquillité à la maison. Si vous êtes très active et lui peu, savourez vos moments intimes. Mais vous risquez à la longue de le faire descendre de son piédestal ; l’enrichissement d’un couple passe aussi par ses interactions avec son environnement.

Casanière ou pas ?


Vous avez beau avoir un métier prenant, une vie de mère remplie, vous n’êtes pas forcément attirée par les restos tous les soirs, ou par les sorties dans les endroits branchés. Votre profil peut sembler trompeur : dynamique, vous n’êtes pas forcément adepte du « tout dehors », choisissez dans ce cas une personne qui pourra satisfaire vos besoins de sociabilité à la maison (ex : vous êtes fan de soirées jeux à la maison avec des amis, ou d’une soirée plateau télé en tête à tête qui vous satisfont amplement).

Pourquoi insister sur ce point ? Parce que le jeu des rencontres implique que vos premiers échanges se fassent en extérieur (bar, restaurant, chez des amis), pour différentes raisons : praticité, sécurité, timidité. On ne réalise donc pas bien si c’est un vrai souhait d’être en extérieur, ou une adaptation à la rencontre. Seule une meilleure connaissance de l’autre vous aidera à comprendre si cette personne est casanière ou pas, et si cela vous convient ou pas.

En résumé, ne vous retrouvez pas avec un serial noceur si vous rêvez de cocooning.

Emploi du temps surchargé ou pas ?


Le prototype de la working-girl qui n’a pas une minute à elle, c’est peut-être vous, et cela vous comble. Vous choisirez une personne qui vous correspond. Ne niez pas cet aspect de votre vie. Prenez le temps de regarder votre vie en face, si vous n’y arrivez pas, demandez à votre meilleur(e) ami(e) ce qu’il (elle) en pense : il (elle) vous confirmera si la vision de vous-même est honnête. Cela vous évitera de tomber toujours dans les mêmes écueils de mauvais choix de partenaires. Cela est valable pour tous les aspects de votre personnalité évoqués précédemment.

Besoin de jardin secret ou pas ?


Est-il important pour vous de garder une zone privée ? Nous, de notre côté, le choix est vite fait. Nous avons conservé certaines activités pour nous et nous n’envisagerions pas de ne pas les avoir. Le fruit de ce que nous vous proposons sur ce site aujourd’hui est issu de ce jardin secret. Nos partenaires l’ont toujours accepté car les cartes étaient claires dès le départ. Nous pensons que cultiver son jardin est le gage d’une relation équilibrée car notre conjoint envie notre capacité à s’épanouir en dehors de lui. Et mesdames, les hommes adorent que les femmes affichent une indépendance à ce niveau, même s’ils essaieront toujours inévitablement, de vous maintenir près d’eux. Il faut savoir s’imposer, sûrement que les dents grinceront, mais c’est essentiel, sinon, votre homme ne vous regardera plus.

Qui ai-je envie de devenir ?

Maintenant que vous avez abordé les principaux aspects de votre vie, les percevez-vous comme un poids, ou vous satisfont-ils ?

Si vous n’êtes pas en accord avec certains points, prenez-vous en main.

Vous avez le pouvoir de les modifier, sauf vos enfants, ceux là vous les avez pour la vie. 😉

Vous pouvez par exemple, faire un travail pour agir sur votre dépendance affective, vous pouvez modifier votre niveau d’activité, tout est malléable.

Si votre vie vous convient, alors ne changez rien ! Continuez de profiter de la vie.

Qu’est-ce que je veux partager dans ma relation ?

ma famille ?

mes amis ?

mes activités ?

parler de mon travail à mon conjoint et savoir qu’il comprendra ce que je lui raconte

faire des enfants / une famille ?

entreprendre des projets de vie ?

Répondez honnêtement à toutes ces questions. Seules des réponses vraies vous permettront de ne pas perdre votre temps dans des relations inadaptées à vos envies.

ex : exit le papa de 48 ans si vous souhaitez des enfants !

ex : exit un homme qui cloisonne sa vie familiale et personnelle si vous souhaitez construire un foyer (il en a peut-être déjà un autre lui même !!! c’est du vécu par Julie)

ex : exit un homme très éloigné de votre milieu professionnel ou intellectuel

ex : exit un homme allergique aux animaux si votre passion est l’équitation

Où est-ce que je peux draguer un homme ? Où sont mes limites ?

Vous devez avoir en tête les lieux de drague pour connaître votre champ des possibles. Aujourd’hui, on n’attend plus l’amour à l’angle de la boulangerie … On n’attend plus de petit mot sur son pare-brise… Bien que cette technique soit vraiment efficace si vous arrivez à cibler la bonne personne, et le bon pare-brise ! Donnez votre numéro de téléphone, et laissez le charme de la drague d’antan opérer…

Les lieux de drague les plus utilisés aujourd’hui sont : le travail, les activités extra-professionnelles (sport, activité artistique, activité associative…), et enfin, les sites de rencontres…

En effet, on ne met pas en avant les mêmes atouts…en fonction des situations ! Et surtout, on ne va pas forcément oser draguer si l’on ne se sent pas en confiance. Certaines femmes seront totalement réfractaires aux sites de rencontres, déçues et désolées de la pauvreté ou de la fugacité des échanges.. D’autres seront tout simplement incapables de parler par écran interposé. D’autres encore ne pourront pas s’en passer ni en sortir ! Passer le cap de la vie réelle s’avèrera le plus grand obstacle de leur démarche de séduction amoureuse.

Arriverez-vous à vous positionner dans cette jungle des possibles pour séduire un homme ? Arriverez-vous à comprendre les clefs pour séduire une homme sur le net ? A draguer un homme à distance ? Ou préférerez-vous des astuces pour aborder un homme sereinement, sans recourir aux artifices de déguisement de soi de la version 2.0 ?

Sachez identifier vos appétences, et vos zones de confort dans ces situations. Sachez éliminer les situations pourvoyeuses de stress et d’anxiété, totalement inutiles et contre productives dans votre démarche.